aaaanode

Mois de la santé visuelle des enfants

Importance des examens de la vue

Selon une étude réalisée par Leger Marketing sur la santé visuelle des enfants en juillet 2010, 61 % des parents canadiens croient à tort pouvoir déceler les problèmes visuels chez leur enfant. Or, de nombreux problèmes oculaires n’ont pas de symptômes évidents et les symptômes de certaines maladies oculaires n’apparaissent que lorsque la maladie est à un stade avancé ou difficile à traiter. Ainsi, l’amblyopie, ou œil paresseux, doit être traitée lorsque l’enfant est encore jeune. Des examens complets de la vue permettraient une augmentation de 51 % du nombre d’enfants traités pour une amblyopie et guéris avant l’âge de 10 ans.

Comme l’indiquent les lignes directrices fondées sur des données probantes de l’Association canadienne des optométristes (ACO) sur la fréquence des examens oculovisuels, publiées dans Soins de santé primaire 2012, les docteurs en optométrie recommandent de faire passer un premier examen de la vue aux nourrissons entre six et neuf mois. Il est recommandé que les enfants subissent un examen de la vue au moins une fois entre deux et cinq ans, puis chaque année après leur entrée à l’école pour leur assurer une vision et un développement optimaux.

On estime que seuls 14 % des enfants canadiens âgés de moins de six ans ont fait examiner leur vision par un docteur en optométrie. D’après Leger Marketing, ces chiffres sont heureusement en hausse, mais il reste que la moitié des enfants âgés de moins de quatre ans n’ont jamais consulté d’optométriste.

Selon les recommandations de l’ACO, un examen de la vue complet comprend :

  • les antécédents visuels et de santé de l’enfant;
  • des tests pour la myopie, l’hypermétropie, l’astigmatisme, la perception des couleurs, l’amblyopie (œil paresseux), le strabisme, la coordination des yeux, la perception de la profondeur et la capacité de convergence;
  • une évaluation globale de la santé visuelle.

Vue et apprentissage

Il a été prouvé que 80 % des apprentissages de l’enfant jusqu’à 12 ans reposent sur la vue. C’est pourquoi un examen complet de la vue est essentiel pour connaître l’état de la vision et la santé de l’œil, car un simple dépistage des problèmes oculovisuels ou un test sur une échelle d’acuité visuelle ne suffisent pas.

Dans certaines provinces, les écoles proposent des programmes de dépistage des problèmes de vue que de nombreux parents et enseignants considèrent à tort comme un examen complet de la vue. Il est important de savoir que ces dépistages sont limités et ne remplacent en rien un diagnostic établi par un optométriste. Des études ont montré que 43 % des enfants subissant un examen de dépistage souffrent de troubles de la vue non détectés par ces tests.

En effet, ces dépistages vérifient la capacité à voir clairement de loin alors qu’un examen complet de la vue se penche sur tous les aspects de la fonction visuelle de l’enfant, notamment la façon dont il fixe un objet de près, la capacité de coordination des yeux et l’état de santé général des yeux. Un enfant qui a une acuité visuelle de 20/20 a tout de même besoin d’un examen complet de la vue.

Lunettes