Basse vision

Qu’est-ce que la basse vision?

La basse vision est une perte de vision qui ne peut pas se corriger par le port de lunettes ordinaires ou de lentilles cornéennes ou encore par une intervention médicale ou chirurgicale. Cette faiblesse peut rendre difficiles les tâches quotidiennes. La basse vision peut très nettement nuire à certaines activités lorsqu’on lit, écrit, fait des emplettes, regarde la télévision, conduit une voiture ou tâche de reconnaître des visages.

Qu’est-ce qui la cause?

Les anomalies congénitales, les blessures, certaines maladies de l’organisme et le vieillissement sont autant de facteurs possibles de perte de vision. Le facteur qui joue le plus souvent est la détérioration de la partie centrale de la rétine (tissu photosensible qui tapisse le fond de l’œil), ce que l’on appelle la dégénérescence maculaire. D’autres facteurs sont possibles comme la cataracte, le glaucome, d’autres affections des voies optiques ou les troubles de la cornée, pour ne citer que ces exemples.

Diagnostiquer la basse vision

Un examen complet de la vue par les soins d’un optométriste est un premier grand pas lorsqu’il s’agit de déterminer l’acuité visuelle de quelqu’un, d’établir la cause d’une perte de vision ou de juger du meilleur plan de traitement à adopter pour l’avenir. Certains patients peuvent tirer parti d’aides visuelles comme les loupes, les lentilles teintées, un meilleur éclairage ou le choix d’imprimés en gros caractères. Dans les cas plus avancés de basse vision, il se peut que l’optométriste vous renvoie à un autre soignant comme un collègue optométriste s’occupant plus particulièrement des services à la malvoyance (basse vision), un ophtalmologue, un ergothérapeute ou un travailleur social. Ces professionnels peuvent aider les gens à vivre avec une faiblesse de la vue de manière à optimiser leur indépendance, leur qualité de vie et leur adaptation aux aspects psychosociaux de la perte de vision.

Pour en savoir davantage, parlez à votre docteur en optométrie.