Le syndrome de l’œil sec et l’opération de la cataracte

Une étude récente a démontré que le traitement du syndrome de l’œil sec avant l’intervention chirurgicale pour traiter la cataracte procure aux patients non seulement un plus grand confort oculaire, mais aussi une meilleure vision après l’intervention[1].

Lorsque le cristallin normalement clair de l’œil devient brouillé et opaque, c’est ce que nous appelons les cataractes. À un moment donné, une cataracte peut brouiller votre vision au point de nuire à vos activités quotidiennes. Lorsque cela se produit, votre optométriste vous dirigera vers un ophtalmologiste (chirurgien oculovisuel) qui pourra recommander l’ablation chirurgicale de la cataracte. Au cours d’une opération de la cataracte, on excise le vieux cristallin brouillé, et l’implant intraoculaire qu’on insère dans l’œil constitue le nouveau cristallin. 

Étant donné que l’incidence des yeux secs et des cataractes augmente avec l’âge, il n’est pas surprenant de constater que quatre patients sur cinq atteints de cataracte puissent aussi être atteints de sécheresse oculaire de modérée à sévère[2], même si beaucoup ne le savent pas. Lorsqu’une personne a les yeux secs, les mesures prises avant l’intervention chirurgicale qui déterminent la force des implants intraoculaires peuvent être très variables et, par conséquent, inexactes. Le traitement et la gestion de l’œil sec même pendant quatre à six semaines avant une consultation avec l’ophtalmologiste peuvent mener à des mesures de meilleure qualité et à de meilleurs résultats chirurgicaux. 

Étant donné que de nombreuses personnes sont atteintes du syndrome de l’œil sec sans ressentir de symptômes, veillez à discuter de la possibilité de sécheresse oculaire avec votre optométriste avant de subir une opération de la cataracte. 


[1]A.T. Epitropoulos, C. Matossian, G.J. Berdy et coll., « The effect of tear osmolarity on repeatability of keratometry for cataract surgery planning », J cataract refract Surg, vol. 41, no 8 (août 2015), p. 1672-1677.

[2] W.B. Trattler, « Prevalence of dry eye in surgical populations », ASCRS Eyeworld CME Supplement (octobre 2013).