aaaanode

Glaucome

 

Qu’est-ce que le glaucome ?

Le glaucome est une maladie de l’œil qui endommage progressivement le nerf optique et qui peut conduire à une perte de vision graduelle et à la cécité s’il n’est pas décelé et traité à temps.

Quelles en sont les causes ?

Le glaucome est l’une des premières causes de cécité au Canada. On n’en connaît pas encore les facteurs, mais on sait comment il survient. Des tissus à l’intérieur de l’œil sécrètent continuellement un liquide. Si ce liquide est sécrété en trop grande quantité ou ne s’écoule pas correctement, il peut exercer une pression sur le nerf optique. C’est ce nerf qui transmet la totalité de l’information visuelle captée par l’œil jusqu’au cerveau. S’il est endommagé, la quantité et la qualité de l’information envoyée au cerveau se détériorent, et il en résulte une perte de vision. En général, la vision périphérique est la première touchée, suivie de la vision centrale qui elle se dégrade au cours des dernières phases de la maladie.

Il arrive toutefois que des dommages surviennent même quand la pression intraoculaire est normale ; on parle alors de glaucome à tension normale ou à basse pression. On ignore encore pourquoi le nerf optique de certaines personnes est affecté malgré une pression intraoculaire normale.

Une lésion, une infection, une inflammation ou une tumeur à l’intérieur ou autour de l’œil peuvent aussi faire augmenter la pression intraoculaire.

Qui sont les personnes touchées ?

Tout le monde peut développer un glaucome, mais les personnes de plus de 40 ans sont davantage à risque. Dans certains cas, le glaucome a des tendances héréditaires. Les personnes qui souffrent de diabète, d’hypertension, de maladie cardiovasculaire ou qui ont des antécédents de lésion oculaire courent un risque plus élevé. Il est donc important de passer régulièrement un examen de la vision complet, peu importe son âge, afin de surveiller la présence de glaucome ou d’en évaluer les risques. La majorité des formes de glaucome sont initialement asymptomatiques et peuvent être détectées uniquement par un examen de la vision complet.

Vais-je devenir aveugle ?

Si le glaucome est diagnostiqué à un stade précoce, des gouttes ophtalmiques ou un traitement au laser (ou les deux) suffisent généralement à prévenir ou à limiter la perte de vision. Par contre, si aucun traitement n’est entrepris, une perte de vision peut s’ensuivre de façon permanente.

Comment le glaucome est-il dépisté ?

La forme de glaucome la plus courante est le glaucome chronique, ou glaucome à angle ouvert. Elle se développe progressivement sans douleurs ni signes avant-coureurs.

Le glaucome peut aussi apparaître subitement et s’accompagner de signes et de symptômes tels que des nausées, des douleurs oculaires, le rougissement des yeux, une vision trouble et la perception de halos lumineux. On parle alors de glaucome à angle fermé.

Passer un examen de la vue complet est bien souvent la seule façon de déceler le glaucome. Votre docteur en optométrie prendra une mesure simple et indolore appelée « tonométrie » pendant votre examen de routine afin de déterminer votre tension intraoculaire. Il examinera également l’intérieur de vos yeux afin de vérifier si votre nerf optique est intact et mesurera votre champ de vision. Il pourrait aussi examiner les couches de fibres nerveuses entourant le nerf optique couches du nerf optique à l’aide d’appareils d’imagerie ophtalmique.

Comment le glaucome est-il traité ?

L’administration de gouttes ophtalmiques et la chirurgie au laser sont généralement des moyens efficaces pour contrôler la maladie et conserver la vision. Cependant, dès qu’il y a perte de vision, celle-ci est irrémédiable. C’est pourquoi il est fortement recommandé de passer régulièrement un examen de la vision complet auprès d’un docteur en optométrie afin de prévenir et de dépister le glaucome.

Articles Connexes:

Le diabète et vos yeux

Health Library Category: