Comment lire votre ordonnance de lunettes

Vous venez de consulter votre optométriste pour votre examen régulier, et l’on vous a peut-être prescrit des lunettes ou des lentilles cornéennes. Que signifient donc toutes ces mystérieuses formules abrégées et ces chiffres inscrits sur un bout de papier? En bref, ils fournissent l’information qui sera utilisée pour corriger ce qui rend votre vision floue ou fatigue vos yeux. Les lunettes ou lentilles cornéennes corrigent l’absence de focalisation, ou ce qu’on appelle l’erreur de réfraction.

Explication des éléments de votre ordonnance

Chaque optométriste aura son propre format pour rédiger une ordonnance, de sorte que votre ordonnance ne ressemblera peut-être pas exactement à celle qui est illustrée, mais tous les mêmes renseignements devraient y être, en commençant par votre nom.

Les premières abréviations que vous remarquerez sont les lettres OD et OS. Celles-ci sont dérivées du latin et signifient oculus dexter (OD) pour l’œil droit et oculus sinister (OS) pour l’œil gauche.   On peut voir à l’occasion l’abréviation OU, qui signifie oculus uterque, pour les deux yeux. 

Passons maintenant aux chiffres. Le premier chiffre d’une ordonnance est la correction sphérique, souvent abrégée par SPH. Il s’agit d’une mesure (en dioptres) de la puissance que la lentille doit avoir pour corriger la myopie (indiquée par a -) ou l’hyperopie (indiquée par a +). Le deuxième chiffre correspond à la correction cylindrique. Cette correction ne s’appliquera que si vous avez de l’astigmatisme. Si vous avez de l’astigmatisme, il faut ce qu’on appelle une correction cylindrique, un autre terme indiqué sur l’ordonnance écrite. Il n’est pas rare que les chiffres de l’œil droit soient très différents de ceux de l’œil gauche; en fait, c’est la norme.

Si vous avez besoin d’une ordonnance différente pour la vision rapprochée, cela peut être indiqué de deux façons : soit par une autre liste complète des corrections SPH, CYL et AXIS ou par un facteur de correction appelé ADD, qui désigne la distance à laquelle une ordonnance doit être modifiée pour obtenir l’ordonnance pour la vision rapprochée. 

Un petit pourcentage des ordonnances incorporent le prisme pour aider les yeux à travailler ensemble ou pour aider à la réadaptation.   Ce nombre est mesuré en dioptrie prismatique, ou PD (pour prism dioptres en anglais), et serait suivi de la direction de la base ou du bord le plus épais du prisme : BU=base vers le haut, BD=base vers le bas, BI=base vers l’intérieur (vers le nez) et BO=base vers l’extérieur (vers l’oreille). 

PD signifie également distance interpupillaire, soit la distance entre le centre d’un œil et le centre de l’autre œil, lorsqu’elle est mesurée les yeux regardant à la distance pour laquelle l’ordonnance est rédigée. Cela peut être inclus ou non dans votre ordonnance écrite. 

Il se peut que votre ordonnance contienne d’autres notes sur la conception des lentilles ou des revêtements que votre optométriste a expressément recommandées pour vous procurer la correction de la vision la plus confortable possible. 

C’est tout! Vous pouvez maintenant lire votre propre ordonnance et comprendre ce qu’elle révèle sur votre vision.