Allergies (yeux)

Les allergènes extérieurs comme l’herbe à poux, l’herbe et le pollen d’arbre peuvent occasionner des allergies saisonnières, mais les déclencheurs d’allergies situés à l’intérieur, notamment les squames d’animaux, la moisissure, le duvet de literie et les acariens peuvent causer des symptômes durant toute l’année. La fumée de cigarette, le parfum, le gaz d’échappement des véhicules et certains cosmétiques peuvent aussi déclencher des symptômes.

Lorsque les allergènes entrent en contact avec votre corps, ils se lient à vos anticorps. Ce sont les anticorps activés qui déclenchent votre système immunitaire, lequel libère les mastocytes chargés d’histamine dans vos yeux pour combattre les allergènes. Le processus est une réaction excessive du système immunitaire à des allergènes généralement inoffensifs.

Quels sont les symptômes des allergies oculaires?

  • Démangeaisons
  • Brûlure
  • Rougeur
  • Écoulement aqueux incolore

Ces symptômes se manifestent seuls, mais ils peuvent aussi être accompagnés de congestion nasale, d’éternuements et de reniflements.

Prise en charge et traitement des allergies oculaires

Malheureusement, les symptômes d’allergies oculaires sont parfois difficiles à faire disparaître complètement. La première mesure à prendre est d’éviter ce qui déclenche leur apparition. Essayez d’éviter les allergènes par les moyens suivants :

  • Gardez les fenêtres fermées dans les périodes où il y a beaucoup de pollen dans l’air et, dans la mesure du possible, utilisez le climatiseur dans votre voiture et à la maison.
  • Portez des lunettes ou des lunettes de soleil à l’extérieur pour empêcher le pollen d’atteindre vos yeux.
  • Utilisez de la literie antiacarienne.
  • Utilisez un déshumidificateur pour éviter la moisissure.
  • Lavez-vous les mains après avoir touché un animal.
  • Nettoyez les planchers au moyen d’une vadrouille humide (le balayage soulève les allergènes au lieu de les éliminer).
  • Nettoyez fréquemment les filtres de votre appareil de chauffage central.

Il convient de demander à un optométriste d’évaluer les symptômes qui persistent. Un examen professionnel de l’œil au biomicroscope offre une vue agrandie des tissus et des structures de l’œil, ce qui permet à l’optométriste de déterminer les signes d’allergie et d’exclure d’autres causes d’irritation de l’œil comme les infections bactériennes ou virales.

Vous pouvez maîtriser certains symptômes grâce aux moyens suivants :

  • Pour atténuer les démangeaisons, on peut tenir une débarbouillette propre imbibée d’eau glacée sur les yeux fermés pendant cinq à dix minutes. 
  • Les gouttes ophtalmiques en vente libre utilisées deux ou trois fois par jour soulagent aussi, surtout si on les garde au réfrigérateur pour qu’elles restent froides.
  • Utilisez des gouttes ophtalmiques antihistaminiques.
  • Utilisez des médicaments d’ordonnance qui combinent un antihistaminique et un stabilisateur de mastocytes.
  • Utilisez des médicaments d’ordonnance qui permettent de calmer l’inflammation oculaire.
  • Utilisez des antihistaminiques par voie orale (N. B. : ils peuvent assécher les yeux et aggraver les symptômes)

Quels sont les traitements pour les allergies chez l’enfant?

Comme pour les adultes, la prise en charge des allergies chez l’enfant commence par éviter les déclencheurs connus. Toutefois, les symptômes persistants justifient une visite chez l’optométriste, qui peut aider à confirmer une allergie et recommander le traitement approprié. Cela peut inclure des gouttes ophtalmiques antiallergiques vendues sur ordonnance, qui sont plus efficaces pour réduire l’inflammation des tissus oculaires, même chez les jeunes enfants. Il ne faut pas administrer de remèdes contre les allergies en solution ophtalmique en vente libre aux enfants sans d’abord parler à un optométriste. L’optométriste peut aussi vous indiquer quand il est utile de consulter un allergologue pour subir des tests d’allergie structurés.

Sujets connexes :