Jouer dehors peut aider à préserver la vue de l’enfant

De nos jours, les enfants passent moins de temps que jamais à jouer à l’extérieur, ce qui réduit le temps d’exposition à la nature et au soleil. Une étude réalisée par le Centre for Contact Lens Research de l’Université de Waterloo a porté sur les enfants de la 1ère à la 12e année et sur la prévalence de la myopie (brachymétropie). La prévalence de la myopie est passée de 6 % chez les 6 à 8 ans à 28,9 % chez les 11 à 13 ans [1].

À quoi est due l’épidémie actuelle de myopie chez les enfants au Canada?

Ce problème a pour source les écrans, tels que les tablettes et les téléphones cellulaires qui contribuent à la détérioration de la santé oculaire des enfants.

Dans le cadre d’une récente étude, on s’est penché sur le temps que passent les enfants à des activités de plein air par rapport à la prévention et au contrôle de la myopie [2]. Cette étude a révélé qu’une augmentation du temps passé à l’extérieur avait un effet protecteur sur l’apparition de la myopie (aide à prévenir la myopie chez les enfants), sans toutefois ralentir sa progression (chez les enfants déjà myopes).

L’étude a montré qu’une augmentation d’environ 76 minutes par jour est nécessaire pour obtenir une réduction de 50 % de la myopie chez les enfants [3].

Si possible, les enfants devraient être très peu exposés aux écrans électroniques. Toutes les activités qui imposent une concentration prolongée par la vision rapprochée, surtout si elles sont souvent pratiquées, peuvent constituer un facteur de risque de progression de la myopie. Ainsi, l’enfant qui participe à ces activités doit demeurer à une distance raisonnable (c.‑à‑d. pas trop près), ce qui est moins problématique pour ses yeux. 

Ce qui importe, c’est d’équilibrer le type d’activités entre la lecture, l’utilisation de tablettes et de téléphones cellulaires, et celles qui se déroulent à l’extérieur et qui ne font pas appel à la vision rapprochée. Participer à des activités comme la marche, la randonnée, le vélo, la natation, la raquette, le ski et toutes les activités de plein air sont bonnes pour préserver la santé oculaire des enfants tout au long de l’année.

N’oubliez pas qu’il est recommandé d’inciter les enfants à porter des lunettes de soleil à l’extérieur, même les tout-petits, pour protéger leurs yeux des rayons ultraviolets. Les avantages de la lumière extérieure sont préservés même avec des lunettes de soleil. Pour en savoir plus sur la protection solaire pour les yeux des enfants, cliquez ici.

Les optométristes donnent les conseils suivants pour contrer les effets néfastes de l’utilisation des écrans sur la santé oculaire des enfants :

  • Encourager les enfants à jouer dehors le plus souvent possible.
  • Faire examiner les yeux des enfants par un optométriste entre 6 et 9 mois, entre 2 à 5 ans, puis chaque année de 6 à 19 ans.
  • N’exposer jamais aux écrans les enfants de 0 à 2 ans.
  • Limiter l’utilisation des écrans à une heure par jour jusqu’à l’âge de 9 ans.
  • Imposer une pause après 60 minutes d’utilisation tout au plus (idéalement après 30 minutes).

Pour les recommandations exhaustives de l’ACO sur l’utilisation sécuritaire des écrans électroniques chez les enfants, cliquez ici.

 

References

[1] Yang, M., Luensmann, D., Fonn, D., Woods, J., Jones, D., Gordon, K., & Jones, L. (2018). Myopia prevalence in Canadian school children: a pilot study. Eye, 1.

[2] Xiong, S., Sankaridurg, P., Naduvilath, T., Zang, J., Zou, H., Zhu, J., ... & Xu, X. (2017). Time spent in outdoor activities in relation to myopia prevention and control: a meta‐analysis and systematic review. Acta ophthalmologica.

[3] Xiong, S., Sankaridurg, P., Naduvilath, T., Zang, J., Zou, H., Zhu, J., ... & Xu, X. (2017). Time spent in outdoor activities in relation to myopia prevention and control: a meta‐analysis and systematic review. Acta ophthalmologica.