Mouvements convulsifs des paupières

Le mouvement convulsif des paupières est un phénomène commun et bénin la plupart du temps, mais il peut devenir irritant ou quelque peu embarrassant. Il y a plus de fibres musculaires à contraction rapide dans vos paupières que partout ailleurs dans votre corps. Si vous n’êtes pas en bonne santé, les fibres rapides peuvent se contracter d’une manière désordonnée, ce qui se remarquera nettement dans les paupières. La plupart de celles-ci tressautent de temps à autre, mais pour certains, le mal peut persister plusieurs semaines. Pour soulager le tressautement, vous devez en connaître la cause. En voici les plus courantes :

  • La fatigue – si vous êtes fatigué, prenez une pause bien méritée (cela peut vouloir dire s’éloigner de l’écran d’ordinateur).
  • Fatigue oculaire – si vous ressentez de la fatigue oculaire, il est possible que la cause sous-jacente soit un trouble de la réfraction comme l’hypermétropie ou presbytie, la myopie ou l’astigmatisme, d’où l’importance de consulter votre optométriste le plus tôt possible.
  • Sécheresse oculaire – si vos yeux sont secs, c’est que vous avez peut-être un déséquilibre du film lacrymal, une anomalie de la paupière, une légère infection bactérienne ou, si vous portez des lentilles cornéennes, une formation de dépôts; comme pour la fatigue oculaire, consultez votre optométriste sans tarder.
  • Consommation excessive de caféine – si vous buvez beaucoup de café, essayez de réduire votre consommation quotidienne.
  • Déséquilibre électrolytique – un déséquilibre électrolytique peut être la cause de mouvements convulsifs persistants des paupières; dans ce cas, songez à prendre une petite boisson ou un supplément électrolytique tous les jours jusqu’à ce que le tressautement se résorbe.

Si le tressautement de vos paupières persiste plus que quelques jours, prenez rendez-vous avec votre optométriste et voyez avec lui s’il n’y a pas une cause sous-jacente.