Paralysie de Bell

Qu’est-ce que la paralysie de Bell?

La paralysie de Bell est un problème courant qui découle de la paralysie du nerf facial. Elle touche  habituellement un  seul côté  du visage, y compris le front et le bas du visage. La paralysie de Bell inclut plusieurs manifestations physiques qui apparaissent tous sur un même côté: difficulté à fermer un œil, empâtement de la parole, coin de la bouche qui tombe, incapacité de siffler, personne qui bave en buvant, front sans rides.

La paralysie de Bell est-elle permanente?

La paralysie de Bell peut faire son apparition très rapidement. Elle atteint autant les hommes que les femmes. La plupart des cas se produisent quand les personnes touchées ont entre 20 et 40 ans. Il faut habituellement presque trois semaines pour que les symptômes atteignent leur intensité maximale. Dans la plupart des cas, la personne se rétablit ensuite au cours des trois semaines suivantes. Le rétablissement complet peut prendre jusqu’à six mois dans les cas graves. Il y a généralement  très peu de séquelles permanentes, s’il en est. Plus le rétablissement est long, plus il risque toutefois d’être incomplet. Les patients de plus de 60 ans risquent davantage de garder des séquelles à long terme de la paralysie de Bell.

Quelles sont les causes de la paralysie de Bell?

Il est possible de relier plusieurs problèmes à la paralysie de Bell: infections par herpès simplex, infections virales et bactériennes, zona, maladie de Lyme, infections des voies respiratoires supérieures, fièvre, chirurgie dentaire, exposition au froid extrême ou menstruations, notamment. Dans la plupart des cas, la cause demeure inconnue.

Quel est l’effet de la paralysie de Bell sur la production des larmes?

Il faut cligner les yeux pour étaler les larmes fraîches sur tout l’œil et réduire l’évaporation des larmes. Les patients atteints de la paralysie de Bell ne peuvent cligner de l’œil du côté affecté, la cornée (couche claire de l’œil) s’assèche, ce qui cause un inconfort oculaire et des dommages. S’il n’y a pas de larmes pour recouvrir la cornée, l’œil devient rouge et irrité. Si le problème n’est pas traité, il peut causer une scarification de la cornée, des infections secondaires et même une perte de vision.

Comment traiter les effets oculaires de la paralysie de Bell?

Pour traiter les effets oculaires de la paralysie de Bell, il faut utiliser souvent des gouttes ophtalmiques le jour et des onguents ophtalmiques au coucher pour garder la cornée humide. Des patients doivent porter un couvre-œil ou se fermer les paupières avec du ruban adhésif pendant le sommeil pour obtenir un meilleur soulagement et protéger la cornée. Dans les cas plus graves de sécheresse de l’œil causée par la paralysie de Bell, il existe deux ou trois solutions chirurgicales non permanentes. Les milieux médicaux débattent du rôle des antiviraux et des corticostéroïdes oraux dans le traitement de la paralysie de Bell, qui peut constituer un problème très frustrant et douloureux. Lorsque le rétablissement n’est pas complet, les caractéristiques faciales peuvent changer de façon spectaculaire. Heureusement, la plupart des personnes se rétablissent complètement sans que le risque de récidive n’augmente.

Image par James Heilman, MD (Own work) [CC BY-SA 3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0) or GFDL (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html)], via Wikimedia Commons

Posts Connexes: