Une Meilleure Vision pour les Aînés

Une meilleure vision pour les aînés – Un impératif de santé publique

Avec l’âge, les fonctions normales des tissus de l’œil se détériorent. Un Canadien sur neuf subit une perte irréversible de la vision avant l’âge de 65 ans, et un Canadien sur quatre subit une perte irréversible de la vision avant l’âge de 75 ans1. Les quatre principales causes de cécité liée au vieillissement sont :

  • les cataractes;
  • le glaucome;
  • la dégénérescence maculaire;
  • la rétinopathie diabétique.

Les conséquences de la perte de vision chez les aînés

La perte de vision a d’importantes conséquences sur la qualité de vie des personnes âgées. Comparativement aux personnes du même âge qui n’ont pas de problèmes oculovisuels, les aînés atteints d’une perte de vision3 :

  • sont quatre fois plus susceptibles de se fracturer une hanche;
  • sont admis en établissement de soins de longue durée trois ans plus tôt;
  • sont trois fois plus susceptibles de souffrir de dépression;
  • chutent deux fois plus souvent;
  • ont un taux de mortalité deux fois plus élevé.

Une crise dans le domaine de la vision se dessine au Canada. On prévoit que la population âgée de 65 et plus doublera au cours des 25 prochaines années pour atteindre 9,2 millions2. Ce bouleversement démographique exerce des pressions sociales et financières sur les services de santé, ce qui fait de l’amélioration des soins oculovisuels chez les aînés un impératif de santé publique.

La santé et les soins oculovisuels sont essentiels au vieillissement en santé et favorisent l’apport des aînés à leur famille, leur collectivité, leur milieu de travail et la société. Les services préventifs sont essentiels pour aider les Canadiens vieillissants à maintenir des yeux en santé et une bonne santé visuelle.

Action urgente requiert d’intervenir en matière de santé oculovisuelle et de perte de vision chez les aînés

  • Élaborer un cadre d’intervention pancanadien coordonné par un service de vision à l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) qui :
    • est axé sur les patients et assure l’accès au bon fournisseur de soins de santé oculovisuelle, au bon moment;
    • fait la promotion de lignes directrices nationales sur la santé visuelle, y compris un examen complet de la vue en personne chaque année pour les aînés;
    • compte la santé oculovisuelle comme un élément essentiel des stratégies auprès des aînés;
    • place la santé oculovisuelle en priorité en matière de santé de la population et favorise son intégration aux soins de santé préventifs courants des aînés.
  • Éduquer le public :
    • Démontrer l’importance des examens complets de la vue dans la prévention de la perte de vision et promouvoir la santé oculovisuelle au moyen d’une campagne de sensibilisation du public.
    • Financer la recherche sur le vieillissement en santé qui comprend un volet de santé et des soins oculovisuels.

Cliquez ici pour télécharger le PDF


[1] Coalition nationale en santé oculaire (2011). Vision Loss in Canada 2011. Consulté en ligne le 11 juillet 2016 à l’adresse : http://www.cos-sco.ca/wp-content/uploads/2012/09/VisionLossinCanada_e.pdf.
2 Gouvernement du Canada (2002). Vieillir au Canada. Consulté à l’adresse : http://publications.gc.ca/collections/Collection/H39-608-2002F.pdf.
3 Coalition nationale en santé oculaire (2011). Vision Loss in Canada 2011. Consulté en ligne le 11 juillet 2016 à l’adresse : http://www.cos-sco.ca/wp-content/uploads/2012/09/VisionLossinCanada_e.pdf.